© 2023 by Playground. Proudly created with Wix.com

Comment nous contacter ?

6, Place Aristide Briand

F - 54800 CONFLANS-EN-JARNISY

03.82.33.06.46

www.foliesforaines.com

mail : lesfoliesforaines@orange.fr

Réseaux sociaux

  • Facebook

Pousser la porte de notre Musée, c'est pénétrer dans le monde du merveilleux, du rêve et de la fête !

C'est faire un voyage dans le temps, à la fête foraine de nos grands-parents !

Une collection unique d'orgues de Mirecourt

Tout d'abord, on découvre une collection unique d'orgues de salon fabriqués à Mirecourt, et qui portent de curieux noms d'oiseaux : serinette, merline, perroquette. Comme dans nos souvenirs d'enfance, le son cristallin des boîtes à musique suisses nous émerveille.

 

L'histoire du phonographe

Dans l'espace réservé à l'histoire du phonographe, on apprend qu’un des premiers phonographes à rouleaux en cire a été inventé au 19e siècle par Thomas Edison, et que le baladeur et le juke-box existaient déjà à cette époque… De nombreuses autres curiosités nous étonnent : le Strohviole (rare violon à pavillon), le Pathé Jeunesse (phonographe jouet), le phonographe stéréo (à double pavillon)…

 

Chantons les vieux airs d'autrefois

Revivons l'ambiance des rues de villages, animées autrefois par les bateleurs et les mendiants. Accompagnés à l'orgue de barbarie ou par le grand orgue de rue d’Edith Piaf, on peut chanter les vieux airs d'autrefois. On écoute les musiques orientales d'un curieux piano turc qui se portait sur le dos, on fredonne les grands succès des Beatles sur les pianolas de salon du 19e siècle. Enfin, les pianos bastringues nous plongent dans l'atmosphère effrénée des cabarets d'autrefois.

 

Un fabuleux piano magique

Et le passé rejoint le présent avec cet incroyable piano datant de 1910 : connecté par la wifi à un ordinateur et équipé d’un système d’électro-aimants, il joue tout seul plus de 3000 airs de musique : classique, jazz, succès des années 60...   Il n'y a plus qu'à faire son programme !

 

Des automates pleins de vie

Les automates du musée nous enchantent toujours : un petit clown bat du tambour pour annoncer le spectacle d'un cirque forain, des mendiantes au piano mécanique discutent sans fin, des oiseaux siffleurs se répondent dans les arbres, un joueur d'orgue de barbarie chante la nostalgie des cabarets de Montmartre.

 

A la fête foraine

on termine la visite du musée par un petit tour dans une fête foraine 1900 reconstituée, avec son magnifique manège de dragons Le monstre du Loch Ness, ses chevaux de bois et peintures de manèges, ses baraques foraines, ses tirs mécaniques, ses jeux de comptoir… Les limonaires et les orgues des carrousels font revivre pour nous les flons-flons de la fête d'autrefois.

 

Un gigantesque orchestrion de danse

Enfin, le point d'orgue de cette joyeuse fête foraine est sans aucun doute un gigantesque orchestrion (hauteur 4 m, longueur 8 m) qui animait les fêtes de la bière en pays flamand dans les années 60. Composé de 10 instruments (accordéons, saxophone, trombone, trompette, cymbales, batterie...), il fonctionne sans musiciens, à l’aide de cartons perforés. Les filles du bord de mer, La valse de l'Empereur, Viva España, Grease, La danse des canards…, autant de succès qui nous donnent une irrésistible envie de danser !

Phonographe

Edison Standard

Automate boîte à musique

La Bouquetière

Piano mécanique

Jazz Band Rex

Affiche de spectacle

de magie

Orgue de Limonaire