1ère étape de notre projet :

la restauration des orgues mécaniques

avec deux "vedettes" de notre Musée : l'orchestrion de Decap et l'orgue de rue dont Edith Piaf a été la marraine

Objectif de collecte : 35 000 €

  • 50 000 € sont nécessaires pour restaurer l'orchestrion de Decap et les orgues mécaniques

  • le Conseil Municipal de Conflans a voté au budget 2019 une subvention de 15 000 €.

Quels orgues ?

  • plusieurs orgues de salon : une merline, une perroquette, un ariston, un hérophon, un manopan

  • des orgues de rue : un orgue célestinat, un organina Thibouville

  • avec les deux "vedettes" du Musée : l'orchestrion de Decap, et l'orgue dont Edith Piaf a été la marraine.

 

Quel travaux ?

Nettoyage, dépoussiérage, remise en état des tuyauteries, anches, sommiers, souffleries, buffet…, mise en conformité électrique pour l'orchestrion de Decap. L'orgue d'Edith Piaf, customisé par Raymon d'Ys, sera remis dans son état d'origine.

 

Les devis ont été établis

  • pour les orgues : 15 910 euros

  • pour l'orchestrion de Decap, par la maison Decap à Anvers en Belgique : 28 710 euros (y compris le démontage et le déménagement de l'orgue en atelier).

Protéger les instruments

Les instruments restaurés ne réintègreront pas les anciens locaux : ils seront conservés en atelier chez les artisans, le temps de la construction du nouveau bâtiment qui abritera le Musée.

L'orchestrion de Decap :

un orchestre à lui tout seul

La belle histoire

de l'orgue d'Edith Piaf

 

 

 

L'orchestrion de Decap
L'orgue d'Edith Piaf
Objectif de collecte 35 000 €
MOSTMANS3.jpg

Roger Mostmans de la maison Decap fait le diagnostic de l'orchestrion / 3 avril 2019